Posturoblog

La posturoception, un traitement préventif chez l'enfant

Par Romain Henaut Ostéopathe DO.

Les enfants dont le processus postural est déstructuré souffrent rarement de douleurs car ils disposent d’une structure riche en ressource, ils ont une grande capacité de compensation. Le processus postural peut alors puiser dans la structure afin de trouver l’énergie nécessaire pour maintenir en permanence l’homéostasie fonctionnelle locomotrice.

Des douleurs peuvent apparaître si une charge s’applique sur le processus postural comme une pratique intense du sport ou un traitement orthodontique qui, même s’il est absolument nécessaire au niveau occlusal, est néanmoins une charge pour le Processus postural pouvant entraîner des douleurs.

Il est donc important d’entreprendre dans ces cas précis un traitement de Posturoception afin de structurer le Processus postural et lui donner la capacité de supporter la charge imposée sans puiser dans la structure.

Nous sommes, dans ces cas-là, dans le cadre d’un traitement curatif des douleurs de l’enfant.

La posturoception comme traitement préventif

Nous pouvons raisonnablement nous poser la question de savoir si le traitement de Posturoception peut être utilisé comme un traitement préventif chez des enfants ne se plaignant pas de douleurs.

Pour répondre à cette question il faut considérer la déstructuration du Processus postural et ses conséquences à l’échelle d’une vie. On comprend alors mieux la genèse des douleurs fonctionnelles et des lésions chez l’adulte.

Lorsque le processus postural est déstructuré nous sommes mal positionnés dans le monde à chaque instant, nos articulations et nos muscles sont en contrainte permanente, que nous soyons debout, assis, couchés, au repos ou en action. Des douleurs peuvent alors apparaître.

Dans un premier temps on parle de douleurs fonctionnelles et si rien n’est fait on peut constater sur le long terme l’apparition de lésions sur les tissus en souffrance (hernie discale, arthrose précoce, tendinopathies, blessures musculaires…) et de symptômes handicapants comme les vertiges, instabilités, migraines, etc.

Il faut donc intervenir avant même l’apparition des douleurs qui sont le signe de contraintes s’exerçant sur les tissus.

C’est chez l’enfant que le traitement de Posturoception est le plus intéressant puisque l’on peut structurer le processus postural avant l’apparition de douleurs et lésions. De plus les corrections sont simples à mettre en place puisque l’ossification n’est pas terminée et les tissus disposent d’une grande élasticité. On a donc d’excellents résultats avec peu de corrections.

En conclusion, « il vaut mieux prévenir que guérir »,

Structurer le Processus postural d’un enfant à travers un traitement de Posturoception préventif, c’est donner une chance de lui éviter la genèse d’une grande partie des douleurs et lésions de la vie adulte en lui donnant les moyens d’évoluer avec cohérence et harmonie dans son environnement.

  • C’est lui donner les moyens d’étudier sans douleurs en donnant la force nécessaire à ses yeux pour lire et rester concentré.
  • C’est la possibilité de s’accomplir et de progresser en sport en développant équilibre, tonus et force, tout en évitant les douleurs et blessures récurrentes.
  • C’est la possibilité d’entreprendre un traitement orthodontique dans les meilleures conditions en mettant des dents droites dans une structure droite.
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer
0 Partages