Posturoblog

Détroit du bassin et Processus postural

Pour naître par les voies naturelles, le fœtus doit se frayer un chemin au sein du canal pelvi-génital maternel : c’est la confrontation foeto-pelvienne. Elle met en jeu deux éléments, le bassin maternel et le mobile fœtal, nous allons nous intéresser dans cet article au bassin maternel

Lorsque l’on parle du bassin pour un accouchement on parle donc du bassin obstétrical.

Le bassin obstétrical est composé de quatre os : le sacrum en arrière terminé par le coccyx et les deux os iliaques latéralement, il présente un détroit supérieur et un détroit inférieur, entre ces 2 détroits c’est l’excavation pelvienne, canal dans lequel le fœtus effectue sa descente et sa rotation.

La mesure des diamètres de ses 2 détroits et leur comparaison avec le diamètre de la tête du fœtus  est déterminante pour l’accouchement à venir de la femme enceinte

Détroit supérieur du bassin

Détroit inférieur du bassin

Sur les 2 schémas représentant les détroits sup et inf du bassin nous observons un bassin anatomique, il s’agit d’une représentation théorique d’un bassin équilibré.

On observe ici la representation anatomique du bassin :

 

Le bassin est parfaitement équilibré et correspond peu à ce que l’on observe en pratique

En réalité chez le sujet lambda le bassin sera souvent en torsion, avec des bascules et rotation puisque 93% de la population présente un processus postural déstructuré.

On observe très facilement la bascule des os iliaques mais cette bascule est associé à une rotation. La bascule et la rotation combinées génère une torsion du bassin

On imagine donc bien que les détroits n’auront pas exactement le même diamètre sur un bassin équilibré ou en torsion chez le même sujet, si je modifie le positionnement de mon bassin je modifie le diamètre des détroits observés précédemment.

Or chez certaines patientes les détroits du bassin présente un diamètre réduit qui n’est pas un bon pronostique pour l’accouchement par voie basse, la marge de manœuvre est faible et même si la déformation plastique de la tête du fœtus et l’hyper laxité hormonale du bassin de la mère permette de compenser, corriger le positionnement d’un bassin en torsion améliore le pronostic de l’accouchement par voie basse.

Le processus postural détermine notre positionnement dans le monde à chaque instant

D’un point de vue positionnel :

-Lorsque le Processus postural est structuré nous somme positionné dans l’espace de façon équilibrée et harmonieuse, comme sur le schéma du détroit supérieur les crêtes iliaques sont à la même hauteur.

-Lorsque le Processus postural est déstructuré il apparaît une bascule et une rotation de la ceinture pelviennes. Le bassin se met en torsion comme sur le schéma du bassin en torsion.

Lorsque le processus postural est déstructuré le bassin va donc se positionner en torsion et potentiellement fermer les détroits du bassin. S’il est impossible de déterminer de quelle amplitude et de mesurer précisément cette réduction des détroits du bassin sans faire des imageries inutiles pour la femme enceinte on peut cependant considérer cette différence non négligeable lorsque les diamètres des détroits du bassin sont de faible amplitude.

Si les diamètres des détroits du bassin ne présentent pas une ouverture suffisante et annonce donc une possible difficulté pour l’accouchement alors il sera pertinent de restructurer le processus postural de la patiente pour rééquilibrer le bassin et le positionner en ouverture. Nous nous donnons ainsi toutes les chances de procéder à un accouchement par voie basse sans complication si c’est l’option choisie.

 

Il existe un impact direct de l’activité du processus postural sur le positionnement du bassin et donc sur le diamètre des détroits supérieur et inférieur. Il est possible le temps d’une consultation de donner la meilleure position possible au bassin de la patiente quelques semaines avant l’accouchement.

Structurer le Processus de la femme enceinte est outil de prévention non négligeable,

Il convient donc chez la femme enceinte qui souhaite accoucher par voie basse et dont les diamètres des détroits du bassin semble trop faible de structurer le processus postural sur le 9e mois de grossesse juste avant l’accouchement, la patiente se présentera ainsi en salle de travail avec un Processus postural structuré et donc un bassin en ouverture et aux plus grands diamètres possible.

Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer
0 Partages